J'ai eu le privilège de lire ce roman d'Odile en tant que bêta-lecteur et je peux mesurer le travail qu'elle a accompli sur son manuscrit. Le résultat final obtenu est d'un très bon niveau. Tout d'abord, quelques mots sur l'intrigue :  Katia jeune femme séduisante et énigmatique devient la locataire de Marie-Noëlle. Elle la trouble à un point qu'elle n'imaginait pas et l'entraîne dans une relation déstabilisante. Un jour elle disparaît et Marie-Noëlle se lance à sa recherche, remontant le panuit d'oragessé de la jeune femme.

Ce n'est pas un roman policier au sens traditionnel du terme, mais nous suivons néanmoins une enquête passionnante avec un suspense qui ne vous lâche pas jusqu'au, très surprenant, dénouement. Avec la narratrice, Marie-Noëlle Le Meur, Odile compose un personnage fouillé et complexe très attachant. Katia est le moteur d'un énigme passionnante, elle est à la fois insaisissable et émouvante, véritable caméléon que les blessures de l'enfance ont marquée à jamais. Elle laisse dérrière elle un souvenir indélébile à tous les personnages qu'elle rencontre.

C'est aussi le récit d'un amour passionnel, mettant à vif le coeur de Marie-Noëlle, femme qui se croyait forte et maîtresse de son destin.

Les personnages secondaires sont aussi très travaillés, ce ne sont pas uniquement des faire-valoir sans épaisseur comme souvent dans les romans.

Avec Nuit d'ôrage, Odile Marteau Guernion réussit un roman original et passionnant. Cette autrice réussit une nouvelle fois après son roman Felizidad, a sortir des sentiers battus et à ne pas se cantonner dans le genre policier où elle excelle. Une belle réussite que je ne peux que vous encourager à lire.